juin 7

Du 08 au 14 juin 2020 – La semaine nationale de l’identification …

Nous souhaitons profiter de cette première édition pour vous diffuser quelques informations et/ou rappels sur l’identification et la stérilisation des chats.

Bien qu’obligatoire, l’identification des chats demeure encore trop peu appliquée en France, car une majorité de leurs propriétaires méconnaisse cette obligation du code rural et de la pêche.

Même si la population des chats identifiés a augmenté de près de 10 % en 3 ans, on estime à plus de la moitié ceux qui ne le sont pas.

=> Pourquoi cette identification ?

  • Parce que cela permet de donner une identité à l’animal.

  • Parce que tous les professionnels ont accès aux informations d’un animal identifié dont ils assurent le suivi.

  • Parce qu’un animal peut être perdu, confié à une fourrière, concerné par une situation sanitaire, un vol, un litige (séparation, divorce) ou autre.

  • Et tout simplement parce que c’est obligatoire en France et que c’est le seul lien officiel entre l’animal et son propriétaire.

=> Une identification par qui et comment ?

Par un vétérinaire, seul professionnel habilité à réaliser l’identification d’un chat avec 2 possibilités. Soit l’implantation d’une puce électronique, soit par tatouage, une pratique de moins en moins utilisée.

=> Une puce électronique, c’est quoi ?

  • L’identification par insert d’une puce électronique est une technique rapide, sans douleur et qui ne nécessite pas l’anesthésie de l’animal, contrairement au tatouage.

  • La puce, de la forme d’un petit cylindre et de la taille d’un grain de riz, est insérée sous la peau, au niveau du cou ou entre les deux omoplates. Elle est totalement étanche, biocom-patible et ne contient aucun système magnétique ou électrique qui pourrait nuire à la santé de l’animal.

  • Elle contient un code unique, composé de 15 chiffres, qui est lisible lorsqu’un lecteur spécifique est passé à proximité de la puce. Elle n’est pas géolocalisable. Elle est infalsifiable et implantée à vie.

  • Enfin, elle permet parfois de pouvoir utiliser des objets connectés, tels que des chatières ou des gamelles, qui détectent la puce et s’activent en fonction du passage du chat. Une dernière précision, seule la puce électronique permet à l’animal de voyager hors de France.

=> Quand faut-il procéder à l’identification ?

Le code rural et de la pêche établit que l’obligation concerne les chatons de plus de 7 mois lors de la naissance d’une portée, mais aussi par celui qui cède un chat à l’occasion d’une vente, d’une adoption ou d’un don.

=> Ne pas oublier la mise à jour des informations liées à l’identification !

Pour rappel, l’identification ne sera complétement efficace que si les informations liées au chat sont régulièrement actualisées notamment suite à un déménagement.

En effet, c’est sur la base de ces informations que le chat sera recherché et son propriétaire contacté en cas notamment de perte ou de vol.

=> La stérilisation, c’est aussi un complément à l’identification d’un chat.

En effet, la prolifération des chats libres et leur divagation deviennent des préoccupations de  bon nombre de municipalités et une réelle source de souffrance pour les animaux eux-mêmes (maladies, accidents de la voie publique, pièges …). Ce sont, par ailleurs, autant d‘animaux qui ne bénéficient pas de l’attention d’un maitre bienveillant.

Comme l’identification, la stérilisation des chats est un des moyens pour lutter contre les abandons et les euthanasies, en limitant leur prolifération et leur divagation.

=> Quelques précisions sur l’I-CAD :

L’I-CAD a été créée en 2012, c’est une société co-dirigée par la Société Centrale Canine et par le Syndicat National des Vétérinaires d’Exercice Libéral.

Sous délégation du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la société I-CAD gère le fichier national d’identification des carnivores domestiques. Fiable, gratuit et sécurisé, ce fichier est consulté et enrichi par tous les usagers concernés notamment par la traçabilité d’un chat en France.

=> Quelques chiffres sur les identifications :

Avec une hausse de 7 % en 2019 par rapport à l’année précédente, c’est en Nouvelle-Aquitaine que le plus grand nombre d’identifications a été réalisé sur cette période.

=> Pour rappel, ci-dessous le graphique représentant la participation de Sos Chats Libres aux identifications et aux stérilisatIons des chats libres en Dordogne.

.

 


 



Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit 7 juin 2020 par admin dans la catégorie "Nos partenaires